Nethomo
3 (60%) 1 vote

Mis en ligne depuis 2008, nethomo, site de rencontre cent pour cent gay, a récolté près de 70000 membres, de ses débuts à aujourd’hui. Fort de cela, dire qu’il est sur la bonne voix pour faire parti des cadors du circuit est loin d’être une aberration.

La recette qui lui permet de tenir la dragĂ©e haute est presque la mĂŞme que celle de ses concurrents (chat privĂ©, photos sexy, inscription gratuite..). Cependant, il a quelques particularitĂ©s qui font son originalitĂ© et qui poussent plusieurs amateurs Ă  continuer Ă  lui faire confiance. Nethomo est un site moderne qui permet, depuis son bureau, sa maison ou un transport, de se connecter pour chercher un partenaire : la portabilitĂ©, un argument de taille parmi tant d’autres.

Pourquoi les internautes font confiance Ă  cette plateforme ? Qu’à-t-elle de si particulier ? Si l’inscription est gratuite, ĂŞtre membre l’est-il aussi ?

Nous vous proposons d’aller Ă  la dĂ©couverte de ce site plan cul gay oĂą le tabou n’a pas lieu d’être. MĂ©rite-t-il un avis favorable ou pas ?

Nethomo a faut peau neuve

Après 6 années de présence, le site libertin gay a décidé de faire peau neuve. Ainsi, on y a changé l’interface pour l’adapter à un design plus moderne et, en y ajoutant quelques fonctionnalités pour le rapprocher un peu plus d’un réseau social. Un ann après ces importants changements, le nom de la plateforme nethomo s’est vu rebaptisé djizz. En composant le premier nom de domaine sur navigateur, on est tout de suite redirigé sur le deuxième.

Cette retouche de la plateforme a considĂ©rablement amĂ©liorĂ© la navigation. En effet, le formulaire d’inscription, qui a Ă©tĂ© revu, est entièrement Ă©purĂ© et permet, de ce fait, de gagner du temps. En plus, il est dĂ©sormais demandĂ© de fournir plus de prĂ©cision sur son physique : taille, corpulence, type de cheveux… Ceci permet de mieux cerner le membre et d’augmenter ses chances de trouver un partenaire Ă  son goĂ»t.

Les nouvelles fonctionnalités de nethomo sont plutôt intéressantes

En termes de fonctionnalitĂ©s, nethomo a installĂ© une panoplie de boutons pour permettre aux membres de mieux discuter, se dĂ©couvrir, s’amuser, sa cacher ou approfondir leur connaissance. Le site dispose donc d’un chat sans ou avec webcam, d’une fonction pour publier des statuts, interdire l’accès Ă  son profil pour des personnes jugĂ©es indĂ©sirables, photos, vidĂ©os, etc… ne sont plus visibles dĂ©sormais de facto pour tout le monde !

Le taux de fréquentations importante dans les grandes villes mais…

Pour les personnes vivant dans les grandes agglomĂ©rations, il est plutĂ´t facile de trouver un partenaire libertin gay. Ces derniers sont les grands gagnants car, du cĂ´tĂ© de Paris, Marseille, Lyon et les autres, le trafic est, on peut oser le dire, dense !

Cependant, si vous êtes un gay libertin et que vous habitez dans les petites villes, il est conseillé de s’armer de patience car, ça ne s’agite pas trop à l’arrière pays. Néanmoins, avec un peu de patience, on finit toujours par trouver le partenaire coquin.

Inscription gratuite mais abonnement payant sur nethomo

Sur nethomo, le crĂ©do c’est : s’inscrire gratuitement, tester quelques fonctionnalitĂ©s et observer les activitĂ©s ; puis, choisir de continuer l’aventure en payant, ou, Ă  dĂ©faut, abandonner tout simplement. Pour la petite histoire, ce site de rencontre entre homo Ă©tait entièrement gratuit et n’avait pour financement que la publicitĂ©, les pop-ups et bien d’autres…

Désormais, on devient membre sans débourser un seul sou mais, pour participer aux interactions, il est obligatoire de mettre la main dans la poche.

Le site propose donc trois types d’abonnements. Celui d’un mois qui vaut 4.90 euros, celui de 6 mois qui est 18.96 l’ensemble et finalement, l’abo de 12 mois qui est fourni pour la modique somme de 28.92 euros.

Que peut-on conclure ?

Le site de rencontre gay nethomo peut rivaliser avec les plus grands car, il a toutes les caractéristiques requises. Il est bien conçu, fluide avec de nombreuses fonctionnalités intéressantes. Les hommes échangent dans une ambiance sympathique et surtout libertine.

Cependant, plusieurs faux profils s’y sont glissés. Les membres non avertis peuvent donc tomber dans leurs pièges, se faire pigeonner ou se nourrir vainement d’espoir, avec en prime, une grosse perte de temps. Les administrateurs devraient, sur ce point, ajouter un peu plus de restriction pour parfaire l’œuvre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *