Wyylde
4 (80%) 3 votes

Le site de rencontre wyylde n’est pas nouveau sur la toile, il a plutĂ´t changĂ© de nom ! Ayant auparavant netechangisme pour nom domaine, il a conservĂ© les mĂŞmes services, c’est-Ă -dire la mise en relation des couples, d’hommes et femmes qui souhaitent vivre des expĂ©riences sexuelles diffĂ©rentes. OrientĂ© libertinage, il se distingue comme un rĂ©seau social de sexe oĂą le tabou n’a pas lieu d’être. Aussi, qu’on soit hĂ©tĂ©ro, gay, bi, fĂ©tichiste…, on peut s’y rendre pour y chercher des partenaires qui pratiquent une sexualitĂ© dĂ©calĂ©e, voire dĂ©bridĂ©e. Ce concept lui a valu son succès et, après avoir fait peau neuve en intĂ©grant plusieurs nouvelles fonctionnalitĂ©s, les administrateurs ont dĂ©cidĂ© de retirer le nom de dĂ©part. En 2016, netchangisme est donc rebaptisĂ© wyylde !

Le site échangiste aux nombreux abonnés

Nanti d’une immense communauté, wyylde dépasse les 300 milles visites journalières. Aussi, en y faisant un détour, on ne retrouve pas moins de 10 milles membres connectés simultanément, du moins, en se référant au compteur du site (visible au niveau l’interface d’accueil). A priori, le taux de fréquentation sur ce site est très élevé et, au vu des statistiques qu’il affiche, on peut le hisser parmi les leaders de la rencontre libertine. Toutefois, les chiffres peuvent s’avérer trompeur.

En effet, doit-on s’y rĂ©fĂ©rer pour s’empresser de conclure hâtivement ? Ou alors, ces chiffres annoncĂ©s font partis de la stratĂ©gie marketing et dissimulent certaines limites, comme on en voit souvent dans ces types de site !

En parlant des statistiques affichées et de plusieurs autres éléments, nous allons décortiquer cette plateforme pour vous aider à vous faire un avis.

Les nouvelles fonctionnalités de wyylde

MalgrĂ© une nouvelle interface et l’introduction de plusieurs fonctionnalitĂ©s, les utilisateurs ne se perdront pas. Les webmasters commis Ă  cette tâche ont su Ă©quilibrer et garder la cohĂ©rence. Il y a peut ĂŞtre une nouvelle structure, mais, toujours le mĂŞme principe. En effet, dès la page d’accueil, le système propose toujours un formulaire avec quasiment le mĂŞme questionnaire permettant d’inscrire son identitĂ© (nom, prĂ©nom, adresse), ses prĂ©fĂ©rences sexuelles… c’est une collecte d’informations qui permet, comme toujours, au système de mieux orienter le membre. Vous aimez les plans Ă  trois, vous ĂŞtes en couples et vous cherchez un autre couple ? Vous aimez les soirĂ©es webcam ? Les choix sont multiples !

Après validation du compte, le membre peut commencer Ă  intervenir. D’ailleurs, il aura droit Ă  une liste de propositions correspondant aux informations qu’il aura fournies en entrĂ©e de jeu. Il est possible sur wyylde de les changer ou de rajouter des informations, Ă  son grĂ©, mĂŞme après l’inscription. Ce qui est dĂ©jĂ  pas mal !

L’adepte des plans Ă  trois trouvera des propositions allant dans ce sens et le fait marquant est que l’interface sur laquelle les membres sont redirigĂ©s abonde de profils de personnes très coquines. On le ressent par les informations qu’elles partagent. Les photos, les humeurs, les tĂ©moignages… ce qui est sĂ»r, le premier contact donne envie de creuser plus loin !

Vous voulez aller plus loin et dĂ©couvrir quelles sont rĂ©ellement ces personnes ? Lever le doute sur les soupçons qui vous brĂ»lent, ne sont-elles pas que des avatars ?

Ce qui est sĂ»r, les Ă©tapes suivantes, c’est-Ă -dire, consulter entièrement les profils pour interagir, nĂ©cessiteront un abonnement. Une fois membre Ă  part entière, plusieurs fonctionnalitĂ©s seront dĂ©bloquĂ©es, notamment la zone de chat direct et de webcam, les diffĂ©rents Ă©vènements, la consultation des annonces…

Pour une utilisation plus élargie, wyylde propose des abonnements à des tarifs divers. Le membre peut choisir la formule d’un mois, de trois mois ou de douze mois qui sont consécutivement fournis à 9.9 euros, 22 euros et 59.9 euros.

Si une simple inscription permet d’accĂ©der Ă  quelques fonctionnalitĂ©s sur le site de rencontre libertine français wyylde, le meilleur se porterait sur un abonnement mensuel. On y trouve une grande communautĂ© de libertins qui sont inscrits dans le mĂŞme objectif que vous, c’est-Ă -dire, prendre du bon temps. On a donc beaucoup plus Ă  gagner !

Avec très peu de points faibles, notamment une interface contenant un peu trop d’infos et le fait que le site soit payant, on a toutes les raisons de dĂ©bourser la modique somme exigĂ©e pour prendre ensuite un peu de bon temps gratuitement !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *